La branche Saint Laurent du ICGMar est heureuse de vous inviter à la conférence technique Web

DATE: MARDI, 8 MARCH 2022

À partir de 12 h 00 Eastern (9 h 00 Pacifique, 13 h 00 Atlantique, 13 h 30 NFLD)

Présentation technique par MAN Energy Solutions: Technologies de Bicarburant pour moteurs  MAN B&W 2 temps

Résumé:

Cette présentation devrait donner un aperçu de la technologie de pointe en matière de conception de moteurs bicarburant MAN B&W 2 temps avec une attention particulière pour le moteur au méthanol et la préparation et le développement continu d’un moteur à combustion d’ammoniac.

Aujourd’hui, les moteurs MAN B&W peuvent fonctionner avec différents carburants considérés comme les futurs carburants de la Marine. Une technologie diesel basée sur le principe du moteur diesel a combustion interne permet de conserver le même haut rendement jusqu’à 55 % et la même puissance de sortie élevée au niveau des moteurs.

Les moteurs à deux temps sont de loin le moteur principal le plus utilisé dans les navires de haute mer aujourd’hui. En 2021, 30 % de la production contractuelle des moteurs 2 temps pour les navires étaient en bicarburation. Les moteurs MAN B&W ont une plage de puissance de 3 à 83 MW par moteur et sont basés sur un concept modulaire qui permet de moderniser le moteur ME-C (a controle électronique) pour qu’il fonctionne au GNL, au méthanol, au GPL, à l’éthane et dans un avenir proche également à l’ammoniac. .

Tous les différents carburants mentionnés ont des caractéristiques différentes, ce qui pose des défis différents dans le processus de conception. Les composants d’injection de carburant dépendent du bon choix des matériaux et des élastomères sur mesure. Pour les carburants sans capacité de lubrification tels que le méthanol, une conception spéciale des pompes d’injection de carburant et des soupapes d’injection a été inventée.

Une partie compliquée de la conception consiste à trouver la bonne pression d’injection dans le moteur et dans les chambres de combustion. Le système d’alimentation en gaz combustible est donc optimisé individuellement. La pression et la quantité de bicarburant  à fournir au moteur sont basées sur les spécificités du carburant comme la LCV des carburants et si cryogénique des vapeurs d’alimentation en liquide.

Les moteurs doivent encore être conformes aux annexes Tier II et III de l’OMI et nous devons également nous assurer que les autres émissions nocives dans les gaz d’échappement sont sous contrôle. Pour le moteur à ammoniac où les tests commencent cette année, non seulement les NOx doivent être conformes, mais la quantité de glissement d’ammoniac doit être minimisée à un niveau négligeable.

De plus, le niveau de gaz hilarant N2O doit être de 0 ppm, ce qui est très nocif pour les GES. « La réglementation pour le niveau maximum n’est pas encore en place.

C’est influencé par l’état thermodynamique de la combustion et la conception des paramètres mentionnés, et en particulier la conception et le schéma d’injection à travers les moteurs à double injecteurs de carburant.

Dans cette présentation, nous souhaitons vous présenter nos différentes technologies de bicarburants et la prise en compte de la sécurité / HAZID / HAZOP, de la fiabilité et de la disponibilité dont sous-tend la conception du moteur.

Présentateurs:       

Kjeld Aabo
Directeur, Ventes et promotion de nouvelles technologies 2 temps Marine

MAN Energy Solutions

Kjeld Aabo est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en mécanique et d’un diplôme spécial en marketing.

En 1983, il rejoint MAN Diesel au sein du service Installations fixes. En 1992, il est nommé chef de section au service Installations marines et en 1994, responsable du service Installations marines. En 2002, Kjeld Aabo a repris le département des services d’ingénierie et a été nommé directeur principal. En 2005, il prend la direction du Département du Centre de Recherche.

À partir de novembre 2006, Kjeld Aabo a été directeur du département Promotion et support a la clientèle et à partir de mars 2009, chef du département Promotion deux temps au siège social des moteurs à deux temps à Copenhague, au Danemark.

De 2011 à 2014, Kjeld Aabo a pris un poste au Brésil en tant que chef de la division MAN Marine et Offshore.

Après son retour au Danemark en 2014, Kjeld Aabo est directeur des nouvelles technologies au sein du département Promotion et Ventes pour les moteurs à deux temps et les groupes électrogènes.

Kjeld Aabo est président du groupe de travail CIMAC Heavy Fuel Working Group (WG) et membre du groupe de travail ISO 8217 Heavy Fuel Oil.